INTRODUCTION

canada-provinces

Création du First Nations Wellness/Addictions Counsellor Certification Board (FNWACCB)

Le tout premier conseil d’agrément professionnel autochtone au Canada a été créé par l’Association des programmes de traitement des Premières Nations de la Colombie-Britannique (Association of BC First Nations Treatment Programs) sous le nom de First Nations Wellness/Addictions Counsellor Certification Board (FNWACCB). L’organisme a été incorporé au niveau provincial en 2005 et au niveau fédéral en 2011.

Le résultat de cette initiative a été l’enracinement de la culture autochtone dans tous les aspects du processus d’agrément professionnel destiné aux travailleurs du Programme national de lutte contre l’abus de l’alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA). Le FNWACCB avait pour objectifs d’offrir des agréments dont les normes coïncident, et même surpassent celles de nos concurrents, et de respecter les obligations croissantes exigées par le gouvernement fédéral en matière de responsabilité et de transparence. Ces objectifs ont été atteints aujourd’hui.

Incorporation sous un nouveau nom

En 2014, les membres autochtones du conseil d’administration du FNWACCB, qui servent sans être rémunérés, ont choisi de donner un nouveau nom à notre organisation : le Conseil Autochtone d’Agrément Professionnel du Canada (CAAPC). C’est sous ce nouveau nom que nous avons demandé obtenu le statut de société fédérale auprès d’Industrie Canada. Notre nouveau nom reflète la vision élargie de notre organisation et son engagement vis-à-vis des travailleurs autochtones œuvrant dans le secteur des occupations non règlementées, en particulier notre engagement envers leur perfectionnement professionnel et la reconnaissance de leurs compétences professionnelles.

Statut d’organisme de bienfaisance

En 2015, Direction des organismes de bienfaisance nous obtenons le statut d’organisme de bienfaisance, ce qui nous offre maintenant de nouvelles possibilités en termes de financement.

Agrément Professionnel

Notre Conseil d’agrément atteste des qualifications et compétences professionnelles des travailleurs œuvrant dans les domaines des toxicomanies, du bien-être mental, du soutien et développement communautaire. Nos normes d’agrément sont comparables à celles d’autres conseils, agences et associations offrant des services d’agrément professionnel au niveau national et international.

Cadre national de travail pour traiter les problèmes de toxicomanie chez les Premières Nations

Nous appuyons, par le biais de notre gamme élargie d’agréments, la mise en œuvre du cadre national de travail pour traiter les problèmes de toxicomanie chez les Premières nations du Canada, décrit dans Honorer nos forces : Cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières Nations du Canada. Nous offrons ainsi, aux travailleurs qui occupent divers emploi au sein du continuum des soins envisagé par le PNLAADA, une reconnaissance de leurs habiletés et connaissances professionnelles et culturelles.

Le modèle du CAAPC en matière de développement de la capacité de la main d’oeuvre Autochtone

L’engagement du CAAPC envers la mise en œuvre du cadre national de travail du PNLAADA s’inscrit dans un modèle unique de développement de la capacité de la main-d’œuvre autochtone, qui se traduit par un système d’agrément intégré au sein de quatre champs d’activité et fondé sur quatre principes ou valeurs.

Ce modèle inclut un processus d’atteinte graduelle à des niveaux supérieurs d’agrément professionnel par le biais d’une accumulation progressive des connaissances et des habiletés acquise par le biais de l’expérience de travail et de la formation (progression verticale). Le modèle du CAAPC incorpore aussi le transfert des compétences d’un agrément à un autre (progression horizontale).

Accréditation des programmes d’éducation et de formation

Nous participons activement au mouvement d’indigénisation qui a engendré un changement constructif au sein des institutions d’éducation au Canada. Un certain nombre de collèges et d’universités, ainsi que d’autres organismes et compagnies offrant des services d’éducation et de formation, ont adopté une perspective éclairée et ont choisi de prendre des mesures positives pour contrer leur faible taux d’inscription et haut niveau d’abandon des étudiants autochtones.
Le CAAPC est la première agence au Canada qui a mis en place un processus d’évaluation (accréditation) des programmes d’éducation et de formation ancré dans les valeurs et les approches autochtones en matière d’éducation et de formation et qui appuie les efforts des institutions d’éducation en matière d’attraction et de rétention des étudiants autochtones.

Le processus d’accréditation des programmes d’éducation et de formation du CAAP inclut les aspects suivants:

  • Les apports et contributions autochtones dans toutes les étapes et aspects du programme
  • Le niveau de sensibilité culturelle démontrée par le programme
  • La sécurité et compétence culturelle à l’intérieur du programe
  • La pertinence du programme par rapport aux normes et critères des agréments professionnels du CAAPC

Alliances et partenariats

Nous savons que pour accomplir notre vision d’un avenir où les communautés autochtones jouiront d’une abondance de travailleurs estimés, agrémentés et culturellement compétents,
assurant ainsi la santé des familles et des communautés, il est crucial d’établir des liens de collaboration, et nous n’épargnons aucun effort pour entretenir le cercle des partenariats et des alliances que nous forgeons.

Pour en savoir plus sur l’historique de notre organisation, cliquez sur ce lien

Pour en savoir plus sur notre modèle de développement de la capacité de la main-d’œuvre autochtone cliquez sur ce lien (link to the page)